Le gouvernement de l'Etat de Rio (sud-est) a décidé, en plein été austral, de faire passer le tarif du ticket pour les bus intercommunaux de 4,94 reals (1,53 euro) à 5,25 (1,63 euros). Le prix du ticket à Rio intra muros ne change pas. En juin dernier, le prix du ticket avait d'abord été fixé à 5,20 reals, mais le gouvernement avait dû renoncer à cause des manifestations, comme à Sao Paulo, où est né le mouvement de contestation. Ces manifestations, les plus importantes que le pays ait connues depuis 20 ans, avaient notamment pour revendications un tarif plus bas ainsi qu'un service de meilleure qualité. Rassemblant parfois jusqu'à un million de personnes dans plusieurs villes du pays, ces manifestations ont souvent été l'occasion de violents affrontements avec la police. Les manifestants réclamaient également de meilleurs services publics, un renforcement de la lutte contre la corruption et dénonçaient la gabegie dans les dépenses liées à l'organisation de la coupe du monde de football, estimées à plus de 10 milliards d'euros, qui aura lieu cette année au Brésil. (Belga)

Le gouvernement de l'Etat de Rio (sud-est) a décidé, en plein été austral, de faire passer le tarif du ticket pour les bus intercommunaux de 4,94 reals (1,53 euro) à 5,25 (1,63 euros). Le prix du ticket à Rio intra muros ne change pas. En juin dernier, le prix du ticket avait d'abord été fixé à 5,20 reals, mais le gouvernement avait dû renoncer à cause des manifestations, comme à Sao Paulo, où est né le mouvement de contestation. Ces manifestations, les plus importantes que le pays ait connues depuis 20 ans, avaient notamment pour revendications un tarif plus bas ainsi qu'un service de meilleure qualité. Rassemblant parfois jusqu'à un million de personnes dans plusieurs villes du pays, ces manifestations ont souvent été l'occasion de violents affrontements avec la police. Les manifestants réclamaient également de meilleurs services publics, un renforcement de la lutte contre la corruption et dénonçaient la gabegie dans les dépenses liées à l'organisation de la coupe du monde de football, estimées à plus de 10 milliards d'euros, qui aura lieu cette année au Brésil. (Belga)