En prévision de la journée internationale des femmes lundi, le collectif "Grève féministe Zurich" avait appelé à manifester sous la forme d'un parcours politique. Selon la police municipale, qui a dans un premier temps opté pour le dialogue, des rassemblements interdits se sont formés en différents endroits de la ville. Vers 15h30, un cortège de plusieurs centaines de personnes a été signalé, et des accrochages ont eu lieu. Les forces de l'ordre sont alors intervenues avec du spray au poivre. Ce n'est que vers 17h30 que les protestataires se sont dispersés. Deux femmes ont été interpellées et une centaine de personnes contrôlées. Le trafic des trams et des bus a été perturbé. (Belga)

En prévision de la journée internationale des femmes lundi, le collectif "Grève féministe Zurich" avait appelé à manifester sous la forme d'un parcours politique. Selon la police municipale, qui a dans un premier temps opté pour le dialogue, des rassemblements interdits se sont formés en différents endroits de la ville. Vers 15h30, un cortège de plusieurs centaines de personnes a été signalé, et des accrochages ont eu lieu. Les forces de l'ordre sont alors intervenues avec du spray au poivre. Ce n'est que vers 17h30 que les protestataires se sont dispersés. Deux femmes ont été interpellées et une centaine de personnes contrôlées. Le trafic des trams et des bus a été perturbé. (Belga)