En 2012, le documentaire "Femme de la Rue" de Sofie Peeters mettait en avant la problématique des intimidations à caractère sexuel dans le coeur de Bruxelles. Cinq ans plus tard, six femmes sur dix ont déjà été prises pour cible en rue, selon une enquête européenne. Cette nouvelle campagne doit sensibiliser le grand public à ce problème et inciter les témoins à passer à l'action. "Il est temps de dire aux témoins et aux agresseurs: finissons-en! C'est généralement suffisant pour mettre à un terme à ces comportements déplacés", explique Mme Demir. "Les victimes osent rarement se rebeller, car elles sont trop choquées pour dire quoi que ce soit." La campagne se déclinera en spots radio, séquences vidéo destinées aux réseaux sociaux et affiches dans les transports en commun. (Belga)

En 2012, le documentaire "Femme de la Rue" de Sofie Peeters mettait en avant la problématique des intimidations à caractère sexuel dans le coeur de Bruxelles. Cinq ans plus tard, six femmes sur dix ont déjà été prises pour cible en rue, selon une enquête européenne. Cette nouvelle campagne doit sensibiliser le grand public à ce problème et inciter les témoins à passer à l'action. "Il est temps de dire aux témoins et aux agresseurs: finissons-en! C'est généralement suffisant pour mettre à un terme à ces comportements déplacés", explique Mme Demir. "Les victimes osent rarement se rebeller, car elles sont trop choquées pour dire quoi que ce soit." La campagne se déclinera en spots radio, séquences vidéo destinées aux réseaux sociaux et affiches dans les transports en commun. (Belga)