Cherchez le compte Twitter de Zakia Khattabi, coprésidente d'Ecolo, et vous constaterez qu'il a disparu. Supprimé. "Oui, j'ai quitté ce réseau, définitivement, nous confirme-t-elle. Ces trois dernières semaines ont été hallucinantes. On m'a reproché des positions que je n'ai jamais tenues. J'ai eu beau demander que l'on me cite les sources, inexistantes, en vain : cela a provoqué des buzz que je ne comprenais pas. Je recevais par moments des centaines de notifications par minute. J'avais l'habitude de vives polémiques, alimentées par l'extrême droite, les nationalistes ou des trolls en tous genres. Mais cette fois, même des analystes comme Dave Sinardet (politologue à la VUB) ou Vincent Laborderie (politologue à l'ULB) ont accrédité ces thèses. Cela suffit !"
...