"Nous interdisons spécifiquement les vidéos qui affirment la supériorité d'un groupe afin de justifier la discrimination, la ségrégation ou l'exclusion basées sur des critères comme l'âge, le genre, la race, la caste, la religion, l'orientation sexuelle (...)", souligne un article publié sur le blog de la filiale de Google. "Cela inclurait par exemple, des vidéos qui promeuvent ou glorifient l'idéologie nazie, qui est par nature discriminatoire", précise le blog, ajoutant que Youtube allait également retirer les contenus "niant l'existence d'événements violents dont la réalité est avérée, comme l'Holocauste ou encore la fusillade de l'école élémentaire Sandy Hook", ajoute le blog. (Belga)