Les forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi ont été engagées dans des affrontements avec les rebelles chiites Houthis à Sarwah dans la province de Marib, à l'est de la capitale Sanaa, ainsi qu'à Nahm, plus au nord-est, et à Baihan, dans la province de Chabwa (sud), selon les mêmes sources. Au total, sept soldats pro-Hadi ont été tués lundi à Sarwah où les rebelles ont progressé et réussi à reprendre deux positions aux forces progouvernementales. Les deux camps ont subi des pertes dans les affrontements à Nahm, ont précisé ces sources. A Baihan, un soldat a été tué et neuf autres blessés lorsque les rebelles et leurs alliés -des unités militaires restées fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh- ont bombardé une base des forces pro-Hadi, selon les même sources. Entré en vigueur dimanche à 21h00 GMT, le cessez-le-feu est globalement respecté, malgré des violations "commises par les rebelles chiites", a assuré lundi à l'AFP le général Mohamed Ali al-Makdashi, chef d'état-major des forces pro-Hadi. (Belga)