"Je continue de croire en la politique", déclare-t-il. "C'est passionnant et important. Mais je suis fatigué du spectacle." L'ancien président de Groen n'avait pas été réélu au parlement flamand l'année dernière. L'Anversois de 48 ans devrait toutefois conserver son siège au conseil communal de la Métropole, où se pose désormais la question de sa place en tant que chef de groupe. Wouter Van Besien a justifié à Belga son passage dans le monde bancaire. "Une approche différente au sein du monde des finances est une clé importante vers une économie durable", estime-t-il. VDK Bank, une banque d'épargne enracinée dans le Mouvement Ouvrier Chrétien, occupe selon lui "une place unique". "Chez VDK, il n'y a aucune fixation sur le profit à court terme. Ils visent un rendement équitable, ce qui à long terme est bon non seulement pour la banque, mais aussi pour les clients, les employés et la société." (Belga)

"Je continue de croire en la politique", déclare-t-il. "C'est passionnant et important. Mais je suis fatigué du spectacle." L'ancien président de Groen n'avait pas été réélu au parlement flamand l'année dernière. L'Anversois de 48 ans devrait toutefois conserver son siège au conseil communal de la Métropole, où se pose désormais la question de sa place en tant que chef de groupe. Wouter Van Besien a justifié à Belga son passage dans le monde bancaire. "Une approche différente au sein du monde des finances est une clé importante vers une économie durable", estime-t-il. VDK Bank, une banque d'épargne enracinée dans le Mouvement Ouvrier Chrétien, occupe selon lui "une place unique". "Chez VDK, il n'y a aucune fixation sur le profit à court terme. Ils visent un rendement équitable, ce qui à long terme est bon non seulement pour la banque, mais aussi pour les clients, les employés et la société." (Belga)