La pression de ces propriétaires se fait de plus en plus forte et certains d'entre eux ont annoncé une action devant le Conseil d'Etat. Lundi, la N-VA a appelé au retrait de l'interdiction faite aux seconds résidents de se rendre dans leur propriété afin d'éviter la propagation du coronavirus.

"Si nous recevons le feu vert du GEES (Groupe d'Experts en charge de l'Exit Strategy) pour à nouveau l'autoriser, nous le ferons", a indiqué Mme Wilmès.

Cette modification des règles pourrait intervenir dans les prochains jours mais la Première ministre n'a pas voulu communiquer de date. "Mais si l'on entend que sur le plan sanitaire cela peut être parfaitement organisé, je ne vois pas pourquoi nous perdrions plus de temps", a-t-elle ajouté.

La pression de ces propriétaires se fait de plus en plus forte et certains d'entre eux ont annoncé une action devant le Conseil d'Etat. Lundi, la N-VA a appelé au retrait de l'interdiction faite aux seconds résidents de se rendre dans leur propriété afin d'éviter la propagation du coronavirus. "Si nous recevons le feu vert du GEES (Groupe d'Experts en charge de l'Exit Strategy) pour à nouveau l'autoriser, nous le ferons", a indiqué Mme Wilmès. Cette modification des règles pourrait intervenir dans les prochains jours mais la Première ministre n'a pas voulu communiquer de date. "Mais si l'on entend que sur le plan sanitaire cela peut être parfaitement organisé, je ne vois pas pourquoi nous perdrions plus de temps", a-t-elle ajouté.