"À ce stade, toute délégation qui se rendrait en Irak serait chargée de discuter de la meilleure manière de reconfirmer notre partenariat stratégique, pas de discuter un retrait des troupes", a affirmé la porte-parole de la diplomatie américaine, Morgan Ortagus, dans un communiqué. Le Premier ministre démissionnaire irakien, Adel Abdel Mahdi, avait auparavant demandé au secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo l'envoi d'une délégation pour organiser le retrait des soldats américains d'Irak, que le Parlement irakien réclame. (Belga)

"À ce stade, toute délégation qui se rendrait en Irak serait chargée de discuter de la meilleure manière de reconfirmer notre partenariat stratégique, pas de discuter un retrait des troupes", a affirmé la porte-parole de la diplomatie américaine, Morgan Ortagus, dans un communiqué. Le Premier ministre démissionnaire irakien, Adel Abdel Mahdi, avait auparavant demandé au secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo l'envoi d'une délégation pour organiser le retrait des soldats américains d'Irak, que le Parlement irakien réclame. (Belga)