"Depuis le 5 octobre, j'ai demandé des copies des documents approuvés par le gouvernement. J'ai envoyé plusieurs courriers et je n'ai rien reçu, pas même un accusé de réception", a pointé François Desquesnes. "Or, le gouvernement se doit d'assurer la transparence administrative. Le job de l'opposition, c'est de contrôler ce que fait l'exécutif. Si vous cachez ce que vous décidez, comment voulez-vous que l'on travaille?", a poursuivi le député cdH alors qu'Elio Di Rupo évoquait le nécessaire respect du secret des délibérations. "Ne soyez pas inquiet, nous avons bien reçu vos demandes mais le gouvernement s'est posé la question de savoir si la transmission des documents que vous demandez est bien permise", avait auparavant justifié le ministre-président. "Je regrette votre réponse timide qui me renvoie à de nouvelles consultations juridiques", lui a rétorqué François Desquesnes. "Je pense dès lors que nous serons contraints, et c'est triste pour le gouvernement, de devoir déposer un recours auprès de la commission d'accès aux documents administratifs", a-t-il conclu. (Belga)

"Depuis le 5 octobre, j'ai demandé des copies des documents approuvés par le gouvernement. J'ai envoyé plusieurs courriers et je n'ai rien reçu, pas même un accusé de réception", a pointé François Desquesnes. "Or, le gouvernement se doit d'assurer la transparence administrative. Le job de l'opposition, c'est de contrôler ce que fait l'exécutif. Si vous cachez ce que vous décidez, comment voulez-vous que l'on travaille?", a poursuivi le député cdH alors qu'Elio Di Rupo évoquait le nécessaire respect du secret des délibérations. "Ne soyez pas inquiet, nous avons bien reçu vos demandes mais le gouvernement s'est posé la question de savoir si la transmission des documents que vous demandez est bien permise", avait auparavant justifié le ministre-président. "Je regrette votre réponse timide qui me renvoie à de nouvelles consultations juridiques", lui a rétorqué François Desquesnes. "Je pense dès lors que nous serons contraints, et c'est triste pour le gouvernement, de devoir déposer un recours auprès de la commission d'accès aux documents administratifs", a-t-il conclu. (Belga)