"Durant six mois en 2020, notre pays a connu une période de sécheresse sévère qui a eu des répercussions sur les récoltes de nombreux agriculteurs. Face à l'ampleur de ces dégâts, la question d'une reconnaissance comme calamité agricole de cette sécheresse a e?te? porte?e a? l'administration, au travers des commissions communales de constat de dégâts aux cultures", a indiqué le ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus, dans un communiqué. L'Institut royal météorologique (IRM) a reconnu le caractère exceptionnel de la sécheresse pour les 262 communes wallonnes. Pas moins de 253 d'entre elles ont introduit une demande de reconnaissance de calamité auprès de l'administration régionale (SPW). Pour bénéficier de l'aide a? la réparation, l'agriculteur doit introduire une demande d'aide pour le 30 juin prochain, au plus tard. Par ailleurs, une adaptation de la législation a été mise en place afin de permettre aux agriculteurs qui introduiraient un recours de percevoir plus rapidement leur aide sans devoir attendre la fin de la procédure lie?e au traitement de ce recours. Dorénavant, l'administration formulera une décision relative a? l'octroi de l'aide a? la réparation (et non plus une proposition à accepter ou refuser). L'agriculteur, qui conserve la faculté d'introduire un recours, percevra alors le montant qui lui a e?te? notifie? par l'administration, même dans le cas où il introduirait ce recours. (Belga)

"Durant six mois en 2020, notre pays a connu une période de sécheresse sévère qui a eu des répercussions sur les récoltes de nombreux agriculteurs. Face à l'ampleur de ces dégâts, la question d'une reconnaissance comme calamité agricole de cette sécheresse a e?te? porte?e a? l'administration, au travers des commissions communales de constat de dégâts aux cultures", a indiqué le ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus, dans un communiqué. L'Institut royal météorologique (IRM) a reconnu le caractère exceptionnel de la sécheresse pour les 262 communes wallonnes. Pas moins de 253 d'entre elles ont introduit une demande de reconnaissance de calamité auprès de l'administration régionale (SPW). Pour bénéficier de l'aide a? la réparation, l'agriculteur doit introduire une demande d'aide pour le 30 juin prochain, au plus tard. Par ailleurs, une adaptation de la législation a été mise en place afin de permettre aux agriculteurs qui introduiraient un recours de percevoir plus rapidement leur aide sans devoir attendre la fin de la procédure lie?e au traitement de ce recours. Dorénavant, l'administration formulera une décision relative a? l'octroi de l'aide a? la réparation (et non plus une proposition à accepter ou refuser). L'agriculteur, qui conserve la faculté d'introduire un recours, percevra alors le montant qui lui a e?te? notifie? par l'administration, même dans le cas où il introduirait ce recours. (Belga)