"Avec les nombreux nouveaux métiers crées au cours des dernières années, il est compréhensible que beaucoup de parents ne savent pas ce que font exactement leurs enfants au travail", explique Pat Wadors, vice-présidente de LinkedIn.

56 % des parents aimeraient en savoir plus sur le métier de leurs enfants et la moitié pensent que ça les aiderait à mieux soutenir leur enfant. C'est ce qu'il ressort de cette étude, réalisée cet été auprès de 7700 parents dans 14 pays.

Actuaire, le métier le plus obscure

Cette enquête révèle que c'est le métier d'actuaire - un spécialiste des statistiques pour les compagnies d'assurance ou la finance- qui décroche le titre de job le plus obscure : 83 % des parents ne savent pas en quoi cette profession consiste.

Vient ensuite le métier de chargé de relation de presse (74 % des parents ignorent ce que c'est), gestionnaire de données et animateurs de communauté (65 %), producteur radio (57 %) ou contrôleur de gestion. Assistant personnel, sociologue, correcteur et créateur de mode complètent le palmarès des dix métiers les plus incompris par les parents.

Le 7 novembre prochain, LinkedIn lance la première "journée des parents au bureau", pour permettre aux parents de voir ce que font leurs enfants lors de leur journée de travail. LinkedIn espère que de nombreuses entreprises suivront cette initiative.

"Avec les nombreux nouveaux métiers crées au cours des dernières années, il est compréhensible que beaucoup de parents ne savent pas ce que font exactement leurs enfants au travail", explique Pat Wadors, vice-présidente de LinkedIn.56 % des parents aimeraient en savoir plus sur le métier de leurs enfants et la moitié pensent que ça les aiderait à mieux soutenir leur enfant. C'est ce qu'il ressort de cette étude, réalisée cet été auprès de 7700 parents dans 14 pays.Actuaire, le métier le plus obscureCette enquête révèle que c'est le métier d'actuaire - un spécialiste des statistiques pour les compagnies d'assurance ou la finance- qui décroche le titre de job le plus obscure : 83 % des parents ne savent pas en quoi cette profession consiste.Vient ensuite le métier de chargé de relation de presse (74 % des parents ignorent ce que c'est), gestionnaire de données et animateurs de communauté (65 %), producteur radio (57 %) ou contrôleur de gestion. Assistant personnel, sociologue, correcteur et créateur de mode complètent le palmarès des dix métiers les plus incompris par les parents. Le 7 novembre prochain, LinkedIn lance la première "journée des parents au bureau", pour permettre aux parents de voir ce que font leurs enfants lors de leur journée de travail. LinkedIn espère que de nombreuses entreprises suivront cette initiative.