L'homme avait déjà été interpellé le 13 décembre dernier, lors d'une opération policière au cours de laquelle des perquisitions avaient été menées à Woluwe-Saint-Etienne notamment. Le parquet de Bruxelles n'a pas été en mesure jeudi de confirmer l'information.

A la suite de son interpellation, le suspect avait été auditionné et subi un test ADN avant d'être été remis en liberté. Selon plusieurs médias, les résultats du test ADN, tombés en début de semaine, prouvent que le suspect était présent sur les lieux du vol. Le braquage avait été commis à Brussels Airport le 18 février dernier par huit hommes masqués et armés. Ils s'étaient dirigés vers un avion de la compagnie aérienne Swiss qui transportait un chargement de la société Brink's. Le butin dérobé - principalement des diamants - est estimé à 38 millions d'euros.

L'homme avait déjà été interpellé le 13 décembre dernier, lors d'une opération policière au cours de laquelle des perquisitions avaient été menées à Woluwe-Saint-Etienne notamment. Le parquet de Bruxelles n'a pas été en mesure jeudi de confirmer l'information. A la suite de son interpellation, le suspect avait été auditionné et subi un test ADN avant d'être été remis en liberté. Selon plusieurs médias, les résultats du test ADN, tombés en début de semaine, prouvent que le suspect était présent sur les lieux du vol. Le braquage avait été commis à Brussels Airport le 18 février dernier par huit hommes masqués et armés. Ils s'étaient dirigés vers un avion de la compagnie aérienne Swiss qui transportait un chargement de la société Brink's. Le butin dérobé - principalement des diamants - est estimé à 38 millions d'euros.