L'objectif principal des financements est d'augmenter la capacité d'accueil ou d'intervention des associations, afin de permettre à davantage d'enfants de bénéficier d'un accompagnement de qualité, contribuant à leur développement et leur épanouissement. Les projets retenus pour cette édition concernent pour 64% les enfants de 0 à 3 ans et pour 36% les enfants de 3 à 6 ans. Sur l'ensemble des dossiers retenus par le jury présidé par le délégué général aux droits de l'Enfant Bernard de Vos, 85% concernent une aide pour le renforcement du personnel des associations concernées, 12% pour le financement du matériel et de travaux, et 3% pour l'acquisition de véhicules assurant une meilleure accessibilité des services aux familles plus isolées. Une petite quarantaine de projets aidés sont localisés à Bruxelles, une petite dizaine en Brabant wallon ainsi qu'en province du Luxembourg, une vingtaine en Hainaut, 27 en province de Liège et 12 en province de Namur. (Belga)

L'objectif principal des financements est d'augmenter la capacité d'accueil ou d'intervention des associations, afin de permettre à davantage d'enfants de bénéficier d'un accompagnement de qualité, contribuant à leur développement et leur épanouissement. Les projets retenus pour cette édition concernent pour 64% les enfants de 0 à 3 ans et pour 36% les enfants de 3 à 6 ans. Sur l'ensemble des dossiers retenus par le jury présidé par le délégué général aux droits de l'Enfant Bernard de Vos, 85% concernent une aide pour le renforcement du personnel des associations concernées, 12% pour le financement du matériel et de travaux, et 3% pour l'acquisition de véhicules assurant une meilleure accessibilité des services aux familles plus isolées. Une petite quarantaine de projets aidés sont localisés à Bruxelles, une petite dizaine en Brabant wallon ainsi qu'en province du Luxembourg, une vingtaine en Hainaut, 27 en province de Liège et 12 en province de Namur. (Belga)