Vendredi, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem a annoncé que les visites au-delà des frontières seraient à nouveau possibles à partir de ce samedi. Elles étaient interdites depuis le 20 mars en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, lorsque les frontières ont été fermées aux déplacements non essentiels. Il est donc désormais possible de rejoindre l'Allemagne, le Grand-Duché de Luxembourg ou les Pays-Bas pour rendre visite à sa famille ou faire du shopping. La décision a notamment été saluée par le ministre luxembourgeois Jean Assleborn. Les Affaires étrangères précisent toutefois que ces autorisations ne concernent pas la France, alors que plusieurs médias évoquent le refoulement de Belges à la frontière. Dans l'Hexagone, seuls les déplacements essentiels sont autorisés et il est nécessaire de se munir ainsi que de remplir une attestation pour un déplacement international. (Belga)

Vendredi, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem a annoncé que les visites au-delà des frontières seraient à nouveau possibles à partir de ce samedi. Elles étaient interdites depuis le 20 mars en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, lorsque les frontières ont été fermées aux déplacements non essentiels. Il est donc désormais possible de rejoindre l'Allemagne, le Grand-Duché de Luxembourg ou les Pays-Bas pour rendre visite à sa famille ou faire du shopping. La décision a notamment été saluée par le ministre luxembourgeois Jean Assleborn. Les Affaires étrangères précisent toutefois que ces autorisations ne concernent pas la France, alors que plusieurs médias évoquent le refoulement de Belges à la frontière. Dans l'Hexagone, seuls les déplacements essentiels sont autorisés et il est nécessaire de se munir ainsi que de remplir une attestation pour un déplacement international. (Belga)