L'objectif est de limiter drastiquement les échanges entre l'extérieur et l'intérieur de l'hôpital et d'ainsi éviter de nouvelles contaminations. "Nous sommes conscients du coût social de cette mesure mais au vu des chiffres actuels et de la circulation intensive du virus, nous ne pouvions faire autrement", justifie Sylvianne Portugaels, directrice générale du CHR de la Citadelle. "De nombreux patients hospitalisés ont en effet contracté le virus dans le cercle familial, où les gestes barrières sont moins respectés". Cependant, cette interdiction ne concerne pas les unités de pédiatrie et de néonatologie (un seul parent), de maternité (un seul accompagnant), ni les patients en fin de vie (un accompagnant de confiance). En complément à cette mesure, le CHR va réactiver, dès jeudi, le service de conciergerie initié durant la première vague. Des proches pourront déposer des colis à la "Petite Maison", rue des Glacis 215, et le personnel se chargera de les livrer aux patients. "A l'époque, nous avions géré plus de 2.000 colis, preuve que ce service est d'une utilité immense pour garder les liens entre les patients et leurs proches", souligne Christiane Tomat, responsable de ce projet. Le CHR précise, en outre, qu'une majorité de consultations, opérations et actes techniques restent programmés. Lundi, on y dénombrait 105 patients Covid, dont 17 en soins intensifs. En fonction de l'évolution des chiffres, une 5e salle dédiée à des patients Covid pourrait ouvrir cette semaine. (Belga)

L'objectif est de limiter drastiquement les échanges entre l'extérieur et l'intérieur de l'hôpital et d'ainsi éviter de nouvelles contaminations. "Nous sommes conscients du coût social de cette mesure mais au vu des chiffres actuels et de la circulation intensive du virus, nous ne pouvions faire autrement", justifie Sylvianne Portugaels, directrice générale du CHR de la Citadelle. "De nombreux patients hospitalisés ont en effet contracté le virus dans le cercle familial, où les gestes barrières sont moins respectés". Cependant, cette interdiction ne concerne pas les unités de pédiatrie et de néonatologie (un seul parent), de maternité (un seul accompagnant), ni les patients en fin de vie (un accompagnant de confiance). En complément à cette mesure, le CHR va réactiver, dès jeudi, le service de conciergerie initié durant la première vague. Des proches pourront déposer des colis à la "Petite Maison", rue des Glacis 215, et le personnel se chargera de les livrer aux patients. "A l'époque, nous avions géré plus de 2.000 colis, preuve que ce service est d'une utilité immense pour garder les liens entre les patients et leurs proches", souligne Christiane Tomat, responsable de ce projet. Le CHR précise, en outre, qu'une majorité de consultations, opérations et actes techniques restent programmés. Lundi, on y dénombrait 105 patients Covid, dont 17 en soins intensifs. En fonction de l'évolution des chiffres, une 5e salle dédiée à des patients Covid pourrait ouvrir cette semaine. (Belga)