"La situation à Minneapolis ne concerne plus du tout le meurtre de George Floyd, il s'agit d'une attaque contre la société civile, de semer la peur et de perturber nos grandes villes", a-t-il déclaré lors d'un point presse. Jon Jensen, chef de la garde nationale du Minnesota, a indiqué qu'environ 2.500 soldats seront déployés. Le gouverneur avait déjà mobilisé un important contingent dans les rues de Minneapolis vendredi soir. Selon le maire Jacob Frey, les violences sont causées par des personnes qui ne résident pas à Minneapolis. (Belga)

"La situation à Minneapolis ne concerne plus du tout le meurtre de George Floyd, il s'agit d'une attaque contre la société civile, de semer la peur et de perturber nos grandes villes", a-t-il déclaré lors d'un point presse. Jon Jensen, chef de la garde nationale du Minnesota, a indiqué qu'environ 2.500 soldats seront déployés. Le gouverneur avait déjà mobilisé un important contingent dans les rues de Minneapolis vendredi soir. Selon le maire Jacob Frey, les violences sont causées par des personnes qui ne résident pas à Minneapolis. (Belga)