"Aucun pays, aucune organisation, et aucun groupe n'a le droit d'interférer" dans la politique birmane, a affirmé le général Min Aung Hlaing dans le journal officiel de l'armée publié lundi. L'ONU demande que six hauts responsables de l'armée, dont Min Aung Hlaing, soient poursuivis pour "génocide" envers la minorité musulmane. (Belga)

"Aucun pays, aucune organisation, et aucun groupe n'a le droit d'interférer" dans la politique birmane, a affirmé le général Min Aung Hlaing dans le journal officiel de l'armée publié lundi. L'ONU demande que six hauts responsables de l'armée, dont Min Aung Hlaing, soient poursuivis pour "génocide" envers la minorité musulmane. (Belga)