Georges-Louis Bouchez voit en Vincent De Wolf "la personnalité idéale pour présider et animer ces réunions", qui devraient "favoriser le débat et la circulation interne de l'information". Membre du parlement régional bruxellois depuis 1999, l'Etterbeekois en est actuellement un des vice-présidents. Son nom circulait récemment comme potentiel nouveau membre de l'exécutif fédéral en affaires courantes, à l'occasion du départ à l'Europe de Didier Reynders, mais c'est Philippe Goffin, candidat malheureux à la présidence du MR, qui a finalement été choisi. (Belga)

Georges-Louis Bouchez voit en Vincent De Wolf "la personnalité idéale pour présider et animer ces réunions", qui devraient "favoriser le débat et la circulation interne de l'information". Membre du parlement régional bruxellois depuis 1999, l'Etterbeekois en est actuellement un des vice-présidents. Son nom circulait récemment comme potentiel nouveau membre de l'exécutif fédéral en affaires courantes, à l'occasion du départ à l'Europe de Didier Reynders, mais c'est Philippe Goffin, candidat malheureux à la présidence du MR, qui a finalement été choisi. (Belga)