Déjà utilisée par le passé, cette pratique avait suscité le courroux dans les rangs francophones, et suscité des critiques au sein même de l'administration flamande.

La ministre flamande du Logement Freya Van Den Bossche (sp.a) a toutefois approuvé en juillet dernier ce type de vente.

Les fonctionnaires communaux ont ainsi reçu mission de vérifier la connaissance du néerlandais auprès des candidats acheteurs.

Toute personne ne disposant pas d'un diplôme de l'enseignement flamand devra se soumettre à un test de connaissance linguistique, ou prouver à défaut qu'elle suit des cours de néerlandais depuis un an.

Cette obligation vaut autant pour le candidat acheteur que son/sa partenaire.

Le Vif.be, avec Belga

Déjà utilisée par le passé, cette pratique avait suscité le courroux dans les rangs francophones, et suscité des critiques au sein même de l'administration flamande. La ministre flamande du Logement Freya Van Den Bossche (sp.a) a toutefois approuvé en juillet dernier ce type de vente. Les fonctionnaires communaux ont ainsi reçu mission de vérifier la connaissance du néerlandais auprès des candidats acheteurs. Toute personne ne disposant pas d'un diplôme de l'enseignement flamand devra se soumettre à un test de connaissance linguistique, ou prouver à défaut qu'elle suit des cours de néerlandais depuis un an. Cette obligation vaut autant pour le candidat acheteur que son/sa partenaire. Le Vif.be, avec Belga