Les opérations de secours sont difficiles étant donné que les routes sont recouvertes d'une épaisse couche de boue et l'armée a été appelée en renfort. Le typhon a traversé mercredi les provinces centrales de Quang Nam et de Quang Ngai accompagné de vents allant jusqu'à 135 kilomètres à l'heure, de pluies abondantes et de vagues de plusieurs mètres de haut. Près de 90.000 maisons ont eu leur toit arraché tandis que de nombreux endroits étaient privés d'électricité. Vingt-six pécheurs sont par ailleurs portés disparus après le naufrage de leur embarcation dans la province de Binh Dinh. Des centaines de milliers de personnes avaient cependant été évacuées à l'approche du typhon Molave, la plus forte tempête à frapper la région en 20 ans, selon les services météorologiques (Belga)

Les opérations de secours sont difficiles étant donné que les routes sont recouvertes d'une épaisse couche de boue et l'armée a été appelée en renfort. Le typhon a traversé mercredi les provinces centrales de Quang Nam et de Quang Ngai accompagné de vents allant jusqu'à 135 kilomètres à l'heure, de pluies abondantes et de vagues de plusieurs mètres de haut. Près de 90.000 maisons ont eu leur toit arraché tandis que de nombreux endroits étaient privés d'électricité. Vingt-six pécheurs sont par ailleurs portés disparus après le naufrage de leur embarcation dans la province de Binh Dinh. Des centaines de milliers de personnes avaient cependant été évacuées à l'approche du typhon Molave, la plus forte tempête à frapper la région en 20 ans, selon les services météorologiques (Belga)