La tension était apparemment à son comble depuis plusieurs jours entre organisateurs et fournisseurs du festival. Certaines entreprises auraient reçu de fausses preuves de paiement, pour un total de plusieurs centaines milliers d'euros. Les versements n'auraient été effectués qu'après des menaces de débrayage. (Belga)

La tension était apparemment à son comble depuis plusieurs jours entre organisateurs et fournisseurs du festival. Certaines entreprises auraient reçu de fausses preuves de paiement, pour un total de plusieurs centaines milliers d'euros. Les versements n'auraient été effectués qu'après des menaces de débrayage. (Belga)