Selon lesoir.be, la transaction concernerait trois affaires, la méga-instruction Tecteo-Ogeo, la construction d'une centrale hydro-électrique au Nord-Kivu et la gestion de la Société de Logement du Plateau à Ans (affaire dite de la pergola). Sans entrer dans le détail, le procureur général de Liège Christian De Valkeneer a confirmé au Soir l'engagement d'un "processus" qui reste conditionné à l'avis de la chambre du conseil. Ni Stéphane Moreau ni son avocat n'ont réagi à l'information. Le montant du projet de transaction pénale est confidentiel. (Belga)