Aujourd'hui, après une carrière de 45 ans, la pension minimum garantie pour un salarié isolé s'élève à 1.266,37 euros brut. Mais à l'horizon 2024, cinq indexations feront monter la pension minimum garantie à 1.400 euros brut par mois, selon les calculs effectués par L'Echo. Pour atteindre la barre symbolique des 1.500 euros, il pourrait suffire ensuite de recourir à l'enveloppe bien-être.

"Si on poursuit le relèvement de la pension minimum dans la même proportion que ce qui a été fait par le gouvernement Michel (+ 12,73 % pour les salariés), on arrive, au terme de la prochaine législature, à une pension minimum de 1.427 euros, a calculé le cabinet du ministre de Daniel Bacquelaine.

Aujourd'hui, après une carrière de 45 ans, la pension minimum garantie pour un salarié isolé s'élève à 1.266,37 euros brut. Mais à l'horizon 2024, cinq indexations feront monter la pension minimum garantie à 1.400 euros brut par mois, selon les calculs effectués par L'Echo. Pour atteindre la barre symbolique des 1.500 euros, il pourrait suffire ensuite de recourir à l'enveloppe bien-être."Si on poursuit le relèvement de la pension minimum dans la même proportion que ce qui a été fait par le gouvernement Michel (+ 12,73 % pour les salariés), on arrive, au terme de la prochaine législature, à une pension minimum de 1.427 euros, a calculé le cabinet du ministre de Daniel Bacquelaine.