Les trois membres de l'équipe de la chaîne de télévision du Qatar ont été interpellés lundi à leur arrivée à l'aéroport international de Maiquetía, près de Caracas, a précisé le syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). "Teresa Bo, journaliste, Lagmi Chávez, productrice, et un caméraman (de) @AlJazeera ont été arrêtés à Maiquetía. Leur équipement a été confisqué", a écrit le SNTP sur son compte Twitter. Le nom du cameraman n'a pas été confirmé par le syndicat mais, selon des médias, il s'agit de Mariano Rosendi. "On a appris que l'équipe de @AlJazeera arrêtée à Maiquetía sera expulsée demain (mardi, ndlr), à la première heure, vers la Colombie", a précisé le SNTP. L'équipe était arrivée d'Argentine "pour couvrir les événements de la semaine au Venezuela", a-t-il ajouté. La tension politique est grande au Venezuela, l'opposition exigeant depuis des mois la tenue d'un référendum révocatoire contre l'impopulaire président Nicolas Maduro. L'opposition se prépare à une grande marche le 1er septembre dans tout le pays pour intensifier la pression sur le président. (Belga)

Les trois membres de l'équipe de la chaîne de télévision du Qatar ont été interpellés lundi à leur arrivée à l'aéroport international de Maiquetía, près de Caracas, a précisé le syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). "Teresa Bo, journaliste, Lagmi Chávez, productrice, et un caméraman (de) @AlJazeera ont été arrêtés à Maiquetía. Leur équipement a été confisqué", a écrit le SNTP sur son compte Twitter. Le nom du cameraman n'a pas été confirmé par le syndicat mais, selon des médias, il s'agit de Mariano Rosendi. "On a appris que l'équipe de @AlJazeera arrêtée à Maiquetía sera expulsée demain (mardi, ndlr), à la première heure, vers la Colombie", a précisé le SNTP. L'équipe était arrivée d'Argentine "pour couvrir les événements de la semaine au Venezuela", a-t-il ajouté. La tension politique est grande au Venezuela, l'opposition exigeant depuis des mois la tenue d'un référendum révocatoire contre l'impopulaire président Nicolas Maduro. L'opposition se prépare à une grande marche le 1er septembre dans tout le pays pour intensifier la pression sur le président. (Belga)