Selon le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, il a, au cours des dernières années, "reçu personnellement des pots-de-vin en argent ou en biens matériels pour influencer l'issue de dossiers criminels ou civils". "Moreno Perez a reçu ces pots-de-vin en échange de décisions judiciaires" dans "plus de vingt dossiers", en faveur de la remise en libération de certains prévenus ou le classement de certains affaires, a estimé le secrétaire d'Etat dans un communiqué. Déjà sur la liste noire du Trésor américain depuis mai 2017, le président de la Cour suprême vénézuélienne a été ajouté mardi, avec son épouse, à celle du département d'Etat, pour "corruption". Cette décision "réaffirme l'engagement des Etats-Unis à combattre la corruption et le crime organisé transnational au Venezuela", a expliqué Mike Pompeo. Le gouvernement de Donald Trump multiplie les sanctions et les pressions sur les dirigeants du Venezuela et leur entourage pour tenter de chasser du pouvoir le président socialiste Nicolas Maduro, dont Washington ne reconnaît plus la légitimité. (Belga)

Selon le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, il a, au cours des dernières années, "reçu personnellement des pots-de-vin en argent ou en biens matériels pour influencer l'issue de dossiers criminels ou civils". "Moreno Perez a reçu ces pots-de-vin en échange de décisions judiciaires" dans "plus de vingt dossiers", en faveur de la remise en libération de certains prévenus ou le classement de certains affaires, a estimé le secrétaire d'Etat dans un communiqué. Déjà sur la liste noire du Trésor américain depuis mai 2017, le président de la Cour suprême vénézuélienne a été ajouté mardi, avec son épouse, à celle du département d'Etat, pour "corruption". Cette décision "réaffirme l'engagement des Etats-Unis à combattre la corruption et le crime organisé transnational au Venezuela", a expliqué Mike Pompeo. Le gouvernement de Donald Trump multiplie les sanctions et les pressions sur les dirigeants du Venezuela et leur entourage pour tenter de chasser du pouvoir le président socialiste Nicolas Maduro, dont Washington ne reconnaît plus la légitimité. (Belga)