"Nous soutiendrons toujours des sanctions contre ceux qui violent les droits de l'homme et pillent les ressources publiques, en l'absence d'une justice impartiale au Venezuela", a déclaré la Table pour l'unité démocratique (MUD) dans un communiqué. "Nous demandons à toute la communauté internationale d'avertir les citoyens et les entreprises de chaque pays pour qu'ils s'abstiennent de toute opération financière ou contrat d'intérêt national", avec le Venezuela s'ils n'ont pas l'accord du Parlement --dominé par l'opposition-- "seul organe constitutionnel légitime pour les autoriser", ajoute le communiqué. Le président américain Donald Trump a imposé vendredi de nouvelles sanctions au Venezuela --les premières frappant le pays en tant que tel-- visant à restreindre l'accès aux capitaux étrangers dont il a un besoin crucial face au spectre d'un défaut de paiement. M. Trump a signé un décret qui prévoit l'interdiction d'acheter de nouvelles obligations émises par le gouvernement vénézuélien ou la compagnie pétrolière nationale PDVSA. Le Venezuela a dénoncé la "pire agression" qui soit contre le peuple. Les précédentes sanctions américaines avaient visé M. Madudro et plusieurs de ses collaborateurs, accusés par Washington d'attenter à l'ordre démocratique et de violer les droits de l'homme alors que plus de 125 personnes ont été tuées dans des manifestations anti-régime d'avril à juillet. (Belga)

"Nous soutiendrons toujours des sanctions contre ceux qui violent les droits de l'homme et pillent les ressources publiques, en l'absence d'une justice impartiale au Venezuela", a déclaré la Table pour l'unité démocratique (MUD) dans un communiqué. "Nous demandons à toute la communauté internationale d'avertir les citoyens et les entreprises de chaque pays pour qu'ils s'abstiennent de toute opération financière ou contrat d'intérêt national", avec le Venezuela s'ils n'ont pas l'accord du Parlement --dominé par l'opposition-- "seul organe constitutionnel légitime pour les autoriser", ajoute le communiqué. Le président américain Donald Trump a imposé vendredi de nouvelles sanctions au Venezuela --les premières frappant le pays en tant que tel-- visant à restreindre l'accès aux capitaux étrangers dont il a un besoin crucial face au spectre d'un défaut de paiement. M. Trump a signé un décret qui prévoit l'interdiction d'acheter de nouvelles obligations émises par le gouvernement vénézuélien ou la compagnie pétrolière nationale PDVSA. Le Venezuela a dénoncé la "pire agression" qui soit contre le peuple. Les précédentes sanctions américaines avaient visé M. Madudro et plusieurs de ses collaborateurs, accusés par Washington d'attenter à l'ordre démocratique et de violer les droits de l'homme alors que plus de 125 personnes ont été tuées dans des manifestations anti-régime d'avril à juillet. (Belga)