La police de Louvain est assistée par la zone de police voisine de HerKo (Herent-Kortenberg) et reçoit également un appui aérien de la police fédérale. On ne connait pas encore le nombre d'hommes mobilisés sur le terrain. "Une action de police est actuellement en cours dans les environs du fleuve à Wijgmaal. Il s'agit d'une action préventive, après un signalement en lien avec le soldat recherché", a écrit M. Ridouani. "Pas d'inquiétude à avoir, on assure nos arrières et on travaille en étroite collaboration avec les services de sécurité", a-t-il précisé. Les forces de l'ordre recherchent depuis mardi soir Jurgen Conings, un militaire de 46 ans répertorié comme "extrémiste potentiellement violent" par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam). Le fugitif armé avait menacé de s'en prendre aux structures de l'État et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst, qu'il avait déjà intimidé par le passé. (Belga)

La police de Louvain est assistée par la zone de police voisine de HerKo (Herent-Kortenberg) et reçoit également un appui aérien de la police fédérale. On ne connait pas encore le nombre d'hommes mobilisés sur le terrain. "Une action de police est actuellement en cours dans les environs du fleuve à Wijgmaal. Il s'agit d'une action préventive, après un signalement en lien avec le soldat recherché", a écrit M. Ridouani. "Pas d'inquiétude à avoir, on assure nos arrières et on travaille en étroite collaboration avec les services de sécurité", a-t-il précisé. Les forces de l'ordre recherchent depuis mardi soir Jurgen Conings, un militaire de 46 ans répertorié comme "extrémiste potentiellement violent" par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam). Le fugitif armé avait menacé de s'en prendre aux structures de l'État et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst, qu'il avait déjà intimidé par le passé. (Belga)