Les sept partis ont formulé chacun leurs pistes sur la loi de financement et le conciliateur les a soumises à la Banque nationale et au Bureau du plan pour que ceux-ci en évaluent les conséquences. Sur la base de ce travail, M. Vande Lanotte tentera d'élaborer un compromis. Il s'est penché sur la question ce week-end et poursuivra son travail lundi. Mardi, il vérifiera ses chiffres une dernière fois.

Le conciliateur veut reprendre les négociations mercredi. Jusqu'à présent, il n'a pas décidé s'il verrait à nouveau les partis séparément, les réunira tous ou par rôle linguistique. Il devrait arrêter sa méthode mardi soir.

Le Vif.be, avec Belga

Les sept partis ont formulé chacun leurs pistes sur la loi de financement et le conciliateur les a soumises à la Banque nationale et au Bureau du plan pour que ceux-ci en évaluent les conséquences. Sur la base de ce travail, M. Vande Lanotte tentera d'élaborer un compromis. Il s'est penché sur la question ce week-end et poursuivra son travail lundi. Mardi, il vérifiera ses chiffres une dernière fois. Le conciliateur veut reprendre les négociations mercredi. Jusqu'à présent, il n'a pas décidé s'il verrait à nouveau les partis séparément, les réunira tous ou par rôle linguistique. Il devrait arrêter sa méthode mardi soir. Le Vif.be, avec Belga