Une réunion du sp.a local a entériné dimanche sa proposition de tirer une "liste communale" aux élections de 2018. Les noms qui suivront celui de M. Vande Lanotte sur cette "Stadslijst" ne sont pas encore connus. Un processus participatif baptisé "G100 ostendais" se tiendra à l'automne 2017, afin d'associer cent Ostendais à la rédaction du programme politique.

M. Vande Lanotte avait avancé fin décembre dernier l'idée de se présenter aux communales avec l'appui d'un mouvement citoyen, ce qui avait poussé l'un de ses principaux rivaux, le ministre flamand Bart Tommelein (Open Vld), à annoncer sa propre candidature à la tête d'une liste où les candidats ne devraient pas avoir leur carte de membre de l'Open Vld. La N-VA, quant à elle, mise sur le député flamand Björn Anseeuw.

Une réunion du sp.a local a entériné dimanche sa proposition de tirer une "liste communale" aux élections de 2018. Les noms qui suivront celui de M. Vande Lanotte sur cette "Stadslijst" ne sont pas encore connus. Un processus participatif baptisé "G100 ostendais" se tiendra à l'automne 2017, afin d'associer cent Ostendais à la rédaction du programme politique. M. Vande Lanotte avait avancé fin décembre dernier l'idée de se présenter aux communales avec l'appui d'un mouvement citoyen, ce qui avait poussé l'un de ses principaux rivaux, le ministre flamand Bart Tommelein (Open Vld), à annoncer sa propre candidature à la tête d'une liste où les candidats ne devraient pas avoir leur carte de membre de l'Open Vld. La N-VA, quant à elle, mise sur le député flamand Björn Anseeuw.