Les températures sous zéro degré Celsius se traduisent par une consommation plus élevée du chauffage dans de nombreuses familles. Habituellement, Elia s'attend à une consommation supplémentaire de 100 MW par degré plus froid que la moyenne. Ce mardi, cela donne environ 800 MW de consommation électrique supplémentaire pour la Belgique, soit la production d'une petite centrale nucléaire. Au total, cela représente une charge d'environ 13.000 MW supplémentaires, soit une augmentation d'environ 6%. Il n'y a pas de problèmes d'approvisionnement, a assuré Elia. Le parc de production est par ailleurs pleinement opérationnel puisque toutes les centrales nucléaires fonctionnent. (Belga)

Les températures sous zéro degré Celsius se traduisent par une consommation plus élevée du chauffage dans de nombreuses familles. Habituellement, Elia s'attend à une consommation supplémentaire de 100 MW par degré plus froid que la moyenne. Ce mardi, cela donne environ 800 MW de consommation électrique supplémentaire pour la Belgique, soit la production d'une petite centrale nucléaire. Au total, cela représente une charge d'environ 13.000 MW supplémentaires, soit une augmentation d'environ 6%. Il n'y a pas de problèmes d'approvisionnement, a assuré Elia. Le parc de production est par ailleurs pleinement opérationnel puisque toutes les centrales nucléaires fonctionnent. (Belga)