Une journée d'été dense attire pas moins de 15.000 touristes d'un jour qui prennent le train pour relier Ostende. "C'est tout simplement trop. Nos trois plages les plus fréquentées ont une capacité de 15.000 personnes mais nous accueillons évidemment aussi les habitants, les propriétaires d'une seconde résidence et les touristes de plusieurs jours", pointe le bourgmestre. Les plages de Mariakerke et Raversijde sont plus calmes mais les touristes d'un jour se dirigent naturellement de la gare vers les plages les plus fréquentées toutes proches. "Je demande instamment à la SNCB de supprimer les trains supplémentaires immédiatement car je ne peux plus répartir" les passagers, exhorte Bart Tommelein. Il souhaite également que la compagnie ferroviaire limite la fréquentation des autres trains à un maximum de 80% de leur capacité. "Les trains supplémentaires visent à mieux répartir les voyageurs mais dans la pratique, ils sont surchargés et amènent davantage de touristes à la Côte. Cela ne doit pas être l'objectif avec le défi du coronavirus." Le nombre d'excursionnistes qui voyagent en train vers Ostende pourrait ainsi être ramené à 10.000. "C'est déjà infernal mais 15.000 n'est plus possible pour notre ville. Cela doit cesser, sinon le gouvernement fédéral doit intervenir. Je ne veux pas refuser les touristes d'un jour mais les limiter", souligne M. Tommelein, renvoyant à la décision de Blankenberge de ne pas admettre d'excursionnistes dimanche, en raison d'une bagarre générale survenue samedi. Le bourgmestre d'Ostende a déjà demandé au parquet d'engager des poursuites strictes via des procédures accélérées à l'encontre des touristes qui dépassent les bornes. (Belga)

Une journée d'été dense attire pas moins de 15.000 touristes d'un jour qui prennent le train pour relier Ostende. "C'est tout simplement trop. Nos trois plages les plus fréquentées ont une capacité de 15.000 personnes mais nous accueillons évidemment aussi les habitants, les propriétaires d'une seconde résidence et les touristes de plusieurs jours", pointe le bourgmestre. Les plages de Mariakerke et Raversijde sont plus calmes mais les touristes d'un jour se dirigent naturellement de la gare vers les plages les plus fréquentées toutes proches. "Je demande instamment à la SNCB de supprimer les trains supplémentaires immédiatement car je ne peux plus répartir" les passagers, exhorte Bart Tommelein. Il souhaite également que la compagnie ferroviaire limite la fréquentation des autres trains à un maximum de 80% de leur capacité. "Les trains supplémentaires visent à mieux répartir les voyageurs mais dans la pratique, ils sont surchargés et amènent davantage de touristes à la Côte. Cela ne doit pas être l'objectif avec le défi du coronavirus." Le nombre d'excursionnistes qui voyagent en train vers Ostende pourrait ainsi être ramené à 10.000. "C'est déjà infernal mais 15.000 n'est plus possible pour notre ville. Cela doit cesser, sinon le gouvernement fédéral doit intervenir. Je ne veux pas refuser les touristes d'un jour mais les limiter", souligne M. Tommelein, renvoyant à la décision de Blankenberge de ne pas admettre d'excursionnistes dimanche, en raison d'une bagarre générale survenue samedi. Le bourgmestre d'Ostende a déjà demandé au parquet d'engager des poursuites strictes via des procédures accélérées à l'encontre des touristes qui dépassent les bornes. (Belga)