La SNCB demande également aux voyageurs de suivre les directives des autorités (locales), "en l'occurrence celles de Blankenberge/Knokke pour vérifier si leur destination est autorisée". Blankenberge a annoncé samedi soir que les touristes d'un jour seraient interdits sur le territoire pour la journée de dimanche, à la suite d'une bagarre générale. La commune d'Ostende a de son côté réitéré son appel à la SNCB de ne plus déployer de trains supplémentaires vers le littoral. La commune côtière de Knokke-Heist a également décidé de ne plus autoriser les touristes d'un jour sur son territoire jusqu'à nouvel ordre. Des contrôles seront mis en place dès dimanche ce qui "entraînera inévitablement des embouteillages", prévient la commune. Les Belges se sont rués vers la Côte samedi, à la recherche de fraîcheur alors que les températures dépassaient les 35°C. (Belga)

La SNCB demande également aux voyageurs de suivre les directives des autorités (locales), "en l'occurrence celles de Blankenberge/Knokke pour vérifier si leur destination est autorisée". Blankenberge a annoncé samedi soir que les touristes d'un jour seraient interdits sur le territoire pour la journée de dimanche, à la suite d'une bagarre générale. La commune d'Ostende a de son côté réitéré son appel à la SNCB de ne plus déployer de trains supplémentaires vers le littoral. La commune côtière de Knokke-Heist a également décidé de ne plus autoriser les touristes d'un jour sur son territoire jusqu'à nouvel ordre. Des contrôles seront mis en place dès dimanche ce qui "entraînera inévitablement des embouteillages", prévient la commune. Les Belges se sont rués vers la Côte samedi, à la recherche de fraîcheur alors que les températures dépassaient les 35°C. (Belga)