Les incidents se sont produits dans des cabines du centre d'Ertvelde et dans la zone portuaire d'Evergem, a déclaré le porte-parole de Fluvius, David Callens. "Cela est peut-être du à la chaleur, mais cela aurait également pu se produire à un tout autre moment de l'année. Nous allons mener une enquête", a-t-il ajouté. Dans l'attente d'une solution, Fluvius utilise des générateurs pour fournir du courant aux familles concernées. (Belga)