Selon lui, pareille mesure entraînerait une polarisation encore plus vive au sein de la société, et pourrait renforcer l'opposition contre les vaccins classiques, comme celui contre la rougeole. Quelques écoles fondamentales de Flandre, comme à Beveren, Kruikbeke ou Houthalen-Helchteren, ont décidé de proposer la vaccination contre le covid dans leurs murs. "Je ne veux pas importer ce débat dans les écoles", a plaidé M. Weyts devant le parlement flamand. "Il s'agit du droit au respect de la vie privée, mais aussi d'éviter tout problème. Si l'on vaccine dans les écoles, tout le monde pourra voir qui se fait vacciner et qui ne le fait pas. Ceux qui ne le feront pas seront étiquetés. La vaccination donne déjà lieu à une telle polarisation dans la société. Évitons donc, bon sang, d'importer cette discussion dans nos écoles!", a plaidé le ministre. (Belga)

Selon lui, pareille mesure entraînerait une polarisation encore plus vive au sein de la société, et pourrait renforcer l'opposition contre les vaccins classiques, comme celui contre la rougeole. Quelques écoles fondamentales de Flandre, comme à Beveren, Kruikbeke ou Houthalen-Helchteren, ont décidé de proposer la vaccination contre le covid dans leurs murs. "Je ne veux pas importer ce débat dans les écoles", a plaidé M. Weyts devant le parlement flamand. "Il s'agit du droit au respect de la vie privée, mais aussi d'éviter tout problème. Si l'on vaccine dans les écoles, tout le monde pourra voir qui se fait vacciner et qui ne le fait pas. Ceux qui ne le feront pas seront étiquetés. La vaccination donne déjà lieu à une telle polarisation dans la société. Évitons donc, bon sang, d'importer cette discussion dans nos écoles!", a plaidé le ministre. (Belga)