L'incendie aux appartements Barrington Plaza a été signalé aux pompiers peu après 08h30 (17h30 HB). Deux personnes ont envisagé de sauter pour échapper au brasier mais ont finalement été sauvées par les hommes du feu, ont précisé les autorités locales. L'incendie a été maîtrisé peu avant 10h00. Les services de secours faisaient le tour de chaque étage pour vérifier qu'aucune autre victime n'était à déplorer. Des images montraient d'importantes flammes à l'intérieur du bâtiment et une épaisse fumée noire. Cet immeuble à appartement avait déjà été touché par un incendie en 2013, qui avait fait deux blessés et mené au relogement de 150 personnes. A l'époque, les pompiers de LA avaient indiqué que le Barrington Plaza, construit il y a près de 60 ans, n'était pas équipé d'un système d'extinction automatique (sprinkler), devenu obligatoire depuis pour les immeubles de plus d'une vingtaine de mètres. Cependant, le building n'est toujours pas équipé de cet outil. En 2014, le Los Angeles Times avait indiqué que 71 immeubles parmi les 200 gratte-ciel résidentiels de la ville ne possédaient toujours pas ce système. (Belga)

L'incendie aux appartements Barrington Plaza a été signalé aux pompiers peu après 08h30 (17h30 HB). Deux personnes ont envisagé de sauter pour échapper au brasier mais ont finalement été sauvées par les hommes du feu, ont précisé les autorités locales. L'incendie a été maîtrisé peu avant 10h00. Les services de secours faisaient le tour de chaque étage pour vérifier qu'aucune autre victime n'était à déplorer. Des images montraient d'importantes flammes à l'intérieur du bâtiment et une épaisse fumée noire. Cet immeuble à appartement avait déjà été touché par un incendie en 2013, qui avait fait deux blessés et mené au relogement de 150 personnes. A l'époque, les pompiers de LA avaient indiqué que le Barrington Plaza, construit il y a près de 60 ans, n'était pas équipé d'un système d'extinction automatique (sprinkler), devenu obligatoire depuis pour les immeubles de plus d'une vingtaine de mètres. Cependant, le building n'est toujours pas équipé de cet outil. En 2014, le Los Angeles Times avait indiqué que 71 immeubles parmi les 200 gratte-ciel résidentiels de la ville ne possédaient toujours pas ce système. (Belga)