Selon Mitch McConnell, le président "a indiqué qu'il était prêt à signer" le compromis budgétaire obtenu entre parlementaires démocrates et républicains afin d'éviter un nouveau "shutdown", ou paralysie budgétaire. "Il déclarera au même moment une situation d'urgence nationale", a précisé M. McConnell, soulignant qu'il soutenait cette procédure rare autorisant le président des Etats-Unis à contourner le Congrès pour mobiliser des fonds. (Belga)