"Plus d'un millier de personnes travaillaient et travaillent encore" dans les représentations diplomatiques américaines en Russie, a indiqué M. Poutine dans un entretien diffusé sur la chaîne publique russe Rossia 24. "755 personnes devront arrêter leurs activités en Russie", a-t-il précisé, Moscou ripostant ainsi aux nouvelles sanctions votées cette semaine par le Congrès américain. Des changements positifs dans les relations avec Washington ne sont "pas pour bientôt", a ajouté dimanche le président Vladimir Poutine. "Nous avons attendu assez longtemps, en espérant que la situation changerait peut-être vers le mieux", a déclaré M. Poutine dans un entretien, diffusé sur la chaîne publique russe Rossia 24. "Mais il semble, que même si la situation change, ce n'est pas pour bientôt", a-t-il souligné. (Belga)

"Plus d'un millier de personnes travaillaient et travaillent encore" dans les représentations diplomatiques américaines en Russie, a indiqué M. Poutine dans un entretien diffusé sur la chaîne publique russe Rossia 24. "755 personnes devront arrêter leurs activités en Russie", a-t-il précisé, Moscou ripostant ainsi aux nouvelles sanctions votées cette semaine par le Congrès américain. Des changements positifs dans les relations avec Washington ne sont "pas pour bientôt", a ajouté dimanche le président Vladimir Poutine. "Nous avons attendu assez longtemps, en espérant que la situation changerait peut-être vers le mieux", a déclaré M. Poutine dans un entretien, diffusé sur la chaîne publique russe Rossia 24. "Mais il semble, que même si la situation change, ce n'est pas pour bientôt", a-t-il souligné. (Belga)