Le numéro mentionné était celui de Duncan Wolfe, un vidéaste qui a notamment documenté les dernières années des Obama à la Maison Blanche. Ce tweet résultait d'une erreur, pas d'un piratage, selon un responsable de l'équipe qui travaille pour l'ex-président et l'ex-Première dame depuis leur départ de la Maison Blanche, le 20 janvier. (Belga)

Le numéro mentionné était celui de Duncan Wolfe, un vidéaste qui a notamment documenté les dernières années des Obama à la Maison Blanche. Ce tweet résultait d'une erreur, pas d'un piratage, selon un responsable de l'équipe qui travaille pour l'ex-président et l'ex-Première dame depuis leur départ de la Maison Blanche, le 20 janvier. (Belga)