Samedi soir, des vitrines de nombreux magasins ont été détruites par des individus à l'issue d'une manifestation qui s'était déroulée dans le calme. Au moins neuf personnes ont été arrêtées, selon les services de police de la ville et du comté, en plus d'une trentaine d'interpellations vendredi. "Samedi soir, des délinquants ont décidé de lancer des pierres et de casser des vitres. Ils croyaient qu'ils pourraient le faire en toute impunité, ils avaient tort. Nos policiers les ont attrapés, menottés et jetés en prison", a déclaré le gouverneur du Missouri, Eric Greitens. Les manifestants, dénonçant un racisme institutionnel, ont annoncé qu'ils entendaient mener des actions de blocage et des rassemblements pendant plusieurs jours pour protester contre le verdict d'acquittement du policier, rendu vendredi. L'affaire a été suivie au niveau national, car elle était vue par le prisme des relations entre police et communauté noire, et après plusieurs grandes affaires de Noirs tués dans des circonstances troubles par des policiers blancs. A fortiori à St. Louis, en banlieue de laquelle des émeutes ont eu lieu en 2014 après la mort d'un jeune homme, Michael Brown, à Ferguson. L'ancien policier, Jason Stockley, est blanc. A l'issue d'une course poursuite en 2011 avec un trafiquant de drogue noir, Anthony Lamar Smith, il a tiré et tué l'homme dans sa voiture. Les diverses vidéos de la scène n'en donnent qu'une image incomplète, mais le policier a notamment été accusé d'avoir déposé une arme de poing dans la voiture pour justifier son acte. (Belga)

Samedi soir, des vitrines de nombreux magasins ont été détruites par des individus à l'issue d'une manifestation qui s'était déroulée dans le calme. Au moins neuf personnes ont été arrêtées, selon les services de police de la ville et du comté, en plus d'une trentaine d'interpellations vendredi. "Samedi soir, des délinquants ont décidé de lancer des pierres et de casser des vitres. Ils croyaient qu'ils pourraient le faire en toute impunité, ils avaient tort. Nos policiers les ont attrapés, menottés et jetés en prison", a déclaré le gouverneur du Missouri, Eric Greitens. Les manifestants, dénonçant un racisme institutionnel, ont annoncé qu'ils entendaient mener des actions de blocage et des rassemblements pendant plusieurs jours pour protester contre le verdict d'acquittement du policier, rendu vendredi. L'affaire a été suivie au niveau national, car elle était vue par le prisme des relations entre police et communauté noire, et après plusieurs grandes affaires de Noirs tués dans des circonstances troubles par des policiers blancs. A fortiori à St. Louis, en banlieue de laquelle des émeutes ont eu lieu en 2014 après la mort d'un jeune homme, Michael Brown, à Ferguson. L'ancien policier, Jason Stockley, est blanc. A l'issue d'une course poursuite en 2011 avec un trafiquant de drogue noir, Anthony Lamar Smith, il a tiré et tué l'homme dans sa voiture. Les diverses vidéos de la scène n'en donnent qu'une image incomplète, mais le policier a notamment été accusé d'avoir déposé une arme de poing dans la voiture pour justifier son acte. (Belga)