Devant le célèbre Lincoln Memorial, plusieurs Juggalos sont venus raconter les difficultés auxquelles ils sont confrontées depuis la décision du FBI: perte d'emploi, perte de la garde des enfants, contrôles abusifs de la part de la police, etc. "On veut expliquer au public à quel point ça nous impacte d'être considérés comme un gang. On veut raconter notre histoire", expliquait à l'AFP avant la manifestation Scott Donihoo, qui gère un site dédiée à la culture des Juggalos, et s'est exprimé sur scène samedi. "On ne cherche pas à être acceptés, on veut juste qu'ils nous comprennent", a-t-il ajouté, reconnaissant que certains Juggalos avaient pu commettre des crimes, mais que ces derniers n'étaient pas imputables à une communauté qui dépasse la dizaine de milliers de membres. A l'origine le terme "Juggalo" définit les fans d'un groupe de rap "horrocore", aux sonorités proches de celle du métal et inspiré de l'imagerie des films d'horreur: Insane Clown Posse. Depuis la fin des années 80, les Juggalos sont souvent déguisés en clowns pour imiter les membres de ce groupe. Le FBI les a mis sur sa liste des gangs en 2011, mais après que seulement quatre Etats du pays (Arizona, Californie, Pennsylvanie et Utah) aient fait de même, aiment à rappeler les Juggalos. (Belga)

Devant le célèbre Lincoln Memorial, plusieurs Juggalos sont venus raconter les difficultés auxquelles ils sont confrontées depuis la décision du FBI: perte d'emploi, perte de la garde des enfants, contrôles abusifs de la part de la police, etc. "On veut expliquer au public à quel point ça nous impacte d'être considérés comme un gang. On veut raconter notre histoire", expliquait à l'AFP avant la manifestation Scott Donihoo, qui gère un site dédiée à la culture des Juggalos, et s'est exprimé sur scène samedi. "On ne cherche pas à être acceptés, on veut juste qu'ils nous comprennent", a-t-il ajouté, reconnaissant que certains Juggalos avaient pu commettre des crimes, mais que ces derniers n'étaient pas imputables à une communauté qui dépasse la dizaine de milliers de membres. A l'origine le terme "Juggalo" définit les fans d'un groupe de rap "horrocore", aux sonorités proches de celle du métal et inspiré de l'imagerie des films d'horreur: Insane Clown Posse. Depuis la fin des années 80, les Juggalos sont souvent déguisés en clowns pour imiter les membres de ce groupe. Le FBI les a mis sur sa liste des gangs en 2011, mais après que seulement quatre Etats du pays (Arizona, Californie, Pennsylvanie et Utah) aient fait de même, aiment à rappeler les Juggalos. (Belga)