Ce texte vise à bloquer la décision annoncée au mois de juillet par Donald Trump selon laquelle les personnes transgenres ne pourront plus servir dans l'armée américaine. L'ancien président Barack Obama avait décidé l'année dernière que l'armée devrait commencer à accueillir des recrues transgenres au 1er juillet 2017. "Quand moins d'1% des Américains se portent volontaires pour servir dans l'armée, nous devrions accueillir tous ceux qui le souhaitent et sont à même de servir notre pays", a estimé le sénateur républicain John McCain, président de la commission de la Défense du Sénat et l'un des auteurs de ce projet de loi. La loi empêcherait le Pentagone de démobiliser ou de refuser à quiconque de s'enrôler dans l'armée sur la base de son identité sexuelle et exigerait du ministère de la Défense une revue complète sur les recrues transgenres, d'ici la fin de l'année. (Belga)

Ce texte vise à bloquer la décision annoncée au mois de juillet par Donald Trump selon laquelle les personnes transgenres ne pourront plus servir dans l'armée américaine. L'ancien président Barack Obama avait décidé l'année dernière que l'armée devrait commencer à accueillir des recrues transgenres au 1er juillet 2017. "Quand moins d'1% des Américains se portent volontaires pour servir dans l'armée, nous devrions accueillir tous ceux qui le souhaitent et sont à même de servir notre pays", a estimé le sénateur républicain John McCain, président de la commission de la Défense du Sénat et l'un des auteurs de ce projet de loi. La loi empêcherait le Pentagone de démobiliser ou de refuser à quiconque de s'enrôler dans l'armée sur la base de son identité sexuelle et exigerait du ministère de la Défense une revue complète sur les recrues transgenres, d'ici la fin de l'année. (Belga)