Gregory Logan, 59 ans, avait été extradé du Canada vers les Etats-Unis en mars 2016 après avoir été inculpé dans l'Etat du Maine (nord-est des USA) en novembre 2012 et arrêté au Canada en décembre 2013. "L'accusé a illégalement importé des centaines de cornes de narval aux Etats-Unis valant des millions de dollars. Un tel commerce illégal d'espèces sauvages sape les efforts des gouvernements pour protéger et reconstituer des populations comme celle du narval, une créature marine majestueuse avec une corne longue et en spirale", a souligné Jeffrey Wood, procureur général adjoint auprès de la division de l'environnement du ministère. Un de ses complices, Andrew Zarauskas, avait pour sa part été condamné à 33 mois de prison par un tribunal du Maine en janvier 2015. Surnommé la "licorne des mer", le narval est placé sur la liste des espèces animales en danger (CITES). Selon l'acte d'accusation, Gregory Logan a importé illégalement aux Etats-Unis entre 2000 et 2010 plus de 250 de leurs cornes, qui sont en fait une dent en forme d'épée, sortant de leur tête. La valeur de ce trafic se situerait entre 1,5 et 3 millions de dollars. (Belga)

Gregory Logan, 59 ans, avait été extradé du Canada vers les Etats-Unis en mars 2016 après avoir été inculpé dans l'Etat du Maine (nord-est des USA) en novembre 2012 et arrêté au Canada en décembre 2013. "L'accusé a illégalement importé des centaines de cornes de narval aux Etats-Unis valant des millions de dollars. Un tel commerce illégal d'espèces sauvages sape les efforts des gouvernements pour protéger et reconstituer des populations comme celle du narval, une créature marine majestueuse avec une corne longue et en spirale", a souligné Jeffrey Wood, procureur général adjoint auprès de la division de l'environnement du ministère. Un de ses complices, Andrew Zarauskas, avait pour sa part été condamné à 33 mois de prison par un tribunal du Maine en janvier 2015. Surnommé la "licorne des mer", le narval est placé sur la liste des espèces animales en danger (CITES). Selon l'acte d'accusation, Gregory Logan a importé illégalement aux Etats-Unis entre 2000 et 2010 plus de 250 de leurs cornes, qui sont en fait une dent en forme d'épée, sortant de leur tête. La valeur de ce trafic se situerait entre 1,5 et 3 millions de dollars. (Belga)