Presque arrivées au bout de leurs formations d'officiers, ces 22 femmes doivent encore "suivre un entraînement spécifique de spécialisation pendant plusieurs mois", a précisé l'armée dans un communiqué. Le ministre de la Défense Ashton Carter a décidé en décembre d'autoriser les femmes à postuler à tous les postes militaires de l'armée américaine, y compris les postes de combat (infanterie, blindés, artillerie, forces spéciales...) qui leur était fermés jusqu'à présent. Si l'armée de terre, la marine, l'aviation et les forces spéciales avaient approuvé cette mesure, les Marines, le prestigieux corps expéditionnaire, s'y étaient opposés, mais sans succès. Les femmes forment aujourd'hui environ 15% des effectifs de l'armée américaine, sur un total de 1,34 million de militaires. Avec les nouvelles règles d'ouverture, les femmes militaires pourront se présenter à 220.000 nouveaux postes. (Belga)