"L'examen est reporté à 2021. Ce report n'est pas dû à un problème de notre dossier, c'est une question de thématique, car la thématique mémorielle est nouvelle", a déclaré à l'AFP Marie-Madeleine Damien, secrétaire générale de l'association, jointe à Bahrein, où est actuellement réuni le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco. "Cela ne remet pas en cause l'intérêt du dossier", a-t-elle insisté. Cette demande de classement au patrimoine mondial de l'Unesco concerne 139 cimetières militaires, nécropoles et monuments commémoratifs en Belgique et en France, dont la Porte de Menin à Ypres en Belgique, le mémorial canadien de Vimy (nord de la France), la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette (nord de la France) ou encore les sites de la bataille de Verdun (nord-est de la France). (Belga)

"L'examen est reporté à 2021. Ce report n'est pas dû à un problème de notre dossier, c'est une question de thématique, car la thématique mémorielle est nouvelle", a déclaré à l'AFP Marie-Madeleine Damien, secrétaire générale de l'association, jointe à Bahrein, où est actuellement réuni le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco. "Cela ne remet pas en cause l'intérêt du dossier", a-t-elle insisté. Cette demande de classement au patrimoine mondial de l'Unesco concerne 139 cimetières militaires, nécropoles et monuments commémoratifs en Belgique et en France, dont la Porte de Menin à Ypres en Belgique, le mémorial canadien de Vimy (nord de la France), la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette (nord de la France) ou encore les sites de la bataille de Verdun (nord-est de la France). (Belga)