Le stress thermique représente un fardeau supplémentaire pour le système de soins de santé, déjà très sollicité. Chez certaines personnes dont le système immunitaire est affaibli, l'immunité au covid-19 peut ê...

Le stress thermique représente un fardeau supplémentaire pour le système de soins de santé, déjà très sollicité. Chez certaines personnes dont le système immunitaire est affaibli, l'immunité au covid-19 peut être encore affaiblie, ce qui les rend encore plus vulnérables au SRAS-CoV-2. Inversement, les personnes atteintes de covid-19 sont particulièrement vulnérables aux maladies liées à la chaleur.Une inquiétude supplémentaire, c'est que les mesures de coronavirus actuelles telles que les visites limitées dans les centres de soins résidentiels et la bulle des cinq permettent moins d'alerter les plus fragiles sur l'importance de boire suffisamment et de garder leur habitation au frais. En conséquence, la vulnérabilité à la canicule augmente dans ce groupe de population.Enfin, les travailleurs de la santé qui portent des équipements de protection individuelle sont également particulièrement vulnérables au stress thermique.