Samedi et dimanche, des centaines de voyageurs ont pu rejoindre le territoire belge. Dans la majorité des cas, il s'agit de voyageurs pour lesquels une place a été demandée sur des vols existants, bien que samedi deux vols distincts aient été affrétés. "Après ce soir, une soixantaine de personnes doivent encore prendre un vol retour", précise M. De Vriendt. Ces voyageurs se trouvent tous en ce moment à l'étranger et devraient tous être de retour en Belgique endéans les deux mois. Ils seront placés sur des vols par petits groupes de quatre ou cinq. (Belga)