Le dimanche 16 mai est la journée internationale de la maladie c?liaque. Plus qu'un simple mal de ventre, cette maladie entraîne une réaction inflammatoire dans la paroi intestinale lorsqu'elle entre en contact avec du gluten. Cette réaction réduit le nombre de cellules intestinales et perturbe la digestion ainsi que l'absorption des nutriments. "Un diagnostic rapide est important afin d'éviter des lésions ultérieures causées par une maladie c?liaque non traitée, comme l'ostéoporose ou la neuropathie", explique la diététicienne Katrien Wellens. "Mais les carences en nutriments tels que le fer, l'acide folique et la vitamine B12 sont également fréquentes et peuvent entraîner de nombreuses autres complications." Le diagnostic est d'ailleurs complexe en raison de symptômes variés et vagues qui ne font pas toujours penser à la maladie c?liaque (diarrhée, douleurs abdominales, perte de poids ou encore aphtes et fatigue). De nombreux professionnels de la santé ne connaissent pas suffisamment la maladie et ont donc du mal à la reconnaître, ajoute la société Schär. La maladie c?liaque concerne environ 1% de la population européenne, ce qui ferait donc quelque 100.000 personnes atteintes en Belgique. "Les chiffres de l'Inami montrent que moins de 10.000 personnes ont reçu une indemnité", explique toutefois Gaëlle Dodeur, administrateur de la Société de la C?liaquie. "Bien que nous devions tenir compte des personnes qui ne demandent pas le remboursement, nous pouvons affirmer que seule une personne sur dix a été diagnostiquée." (Belga)

Le dimanche 16 mai est la journée internationale de la maladie c?liaque. Plus qu'un simple mal de ventre, cette maladie entraîne une réaction inflammatoire dans la paroi intestinale lorsqu'elle entre en contact avec du gluten. Cette réaction réduit le nombre de cellules intestinales et perturbe la digestion ainsi que l'absorption des nutriments. "Un diagnostic rapide est important afin d'éviter des lésions ultérieures causées par une maladie c?liaque non traitée, comme l'ostéoporose ou la neuropathie", explique la diététicienne Katrien Wellens. "Mais les carences en nutriments tels que le fer, l'acide folique et la vitamine B12 sont également fréquentes et peuvent entraîner de nombreuses autres complications." Le diagnostic est d'ailleurs complexe en raison de symptômes variés et vagues qui ne font pas toujours penser à la maladie c?liaque (diarrhée, douleurs abdominales, perte de poids ou encore aphtes et fatigue). De nombreux professionnels de la santé ne connaissent pas suffisamment la maladie et ont donc du mal à la reconnaître, ajoute la société Schär. La maladie c?liaque concerne environ 1% de la population européenne, ce qui ferait donc quelque 100.000 personnes atteintes en Belgique. "Les chiffres de l'Inami montrent que moins de 10.000 personnes ont reçu une indemnité", explique toutefois Gaëlle Dodeur, administrateur de la Société de la C?liaquie. "Bien que nous devions tenir compte des personnes qui ne demandent pas le remboursement, nous pouvons affirmer que seule une personne sur dix a été diagnostiquée." (Belga)