La Sûreté de l'Etat effectue un screening systématique des migrants en provenance de l'Irak et de l'Egypte depuis le 7 septembre 2015. Ce contrôle s'est élargi à tous les demandeurs d'asile en décembre. Sur les 12.014 screenings réalisés, 37 migrants ont fait l'objet de vérifications plus poussées.

Si ces personnes ne sont pas recherchées ou reconnues comme terroristes, ces soupçons ne sont pas suffisants pour les interpeller, mais un suivi peut être décidé par le ministère de l'Intérieur.

La Sûreté de l'Etat effectue un screening systématique des migrants en provenance de l'Irak et de l'Egypte depuis le 7 septembre 2015. Ce contrôle s'est élargi à tous les demandeurs d'asile en décembre. Sur les 12.014 screenings réalisés, 37 migrants ont fait l'objet de vérifications plus poussées. Si ces personnes ne sont pas recherchées ou reconnues comme terroristes, ces soupçons ne sont pas suffisants pour les interpeller, mais un suivi peut être décidé par le ministère de l'Intérieur.