Les non-résidents et les non-Belges qui voudraient venir en Belgique depuis ces zones seront interdits d'entrée, à l'exception des déplacements essentiels du personnel de transport et des diplomates, qui devront toutefois respecter une quarantaine de 10 jours avec tests PCR. Ces précautions constituent un "frein d'urgence" face au risque de variants qui résisteraient à la vaccination, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo lors d'une conférence de presse. (Belga)

Les non-résidents et les non-Belges qui voudraient venir en Belgique depuis ces zones seront interdits d'entrée, à l'exception des déplacements essentiels du personnel de transport et des diplomates, qui devront toutefois respecter une quarantaine de 10 jours avec tests PCR. Ces précautions constituent un "frein d'urgence" face au risque de variants qui résisteraient à la vaccination, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo lors d'une conférence de presse. (Belga)